Les points tri

Terre de Camargue met à disposition des habitants plus de 140 points tri en apport volontaire, équipés pour la plupart de trois colonnes pour : le verre, le papier et les emballages.

Le papier et le verre se collectent exclusivement via les colonnes en apport volontaire.

Trouver le point tri le plus proche

La carte des points tri présents sur le territoire de Terre de Camargue est présentée ci-après.

Pour trouver le point tri le plus proche :

  1. Zoomez sur la carte ci-dessous en cliquant sur le carré en haut à droite
  2. Cliquez sur le point tri qui vous intéresse pour connaître les déchets acceptés


Les consignes de tri

Le papier

Le tri du papier

Le verre

Le tri du verre

  • Pourquoi trier le verre ?

    • Le verre se recycle à l’infini, votre geste tri a de grands effets !

      Parcours d’une bouteille en verre

      Pourquoi trier le verre ?

      Pour préserver les ressources naturelles
      Préserver les ressources minérales naturelles telles que le sable utilisé pour la fabrication du verre ;
      Économiser de l’énergie ;
      Réduire les rejets de CO².

      Pour limiter les dépenses inutiles
      En mélange avec les ordures ménagères, une bouteille en verre coûte 10 centimes à collecter et à incinérer ;
      Lorsqu’elle est triée, rapporte environ 5 centimes (vente du verre collecté au verrier) ;
      Ces recettes permettent de maîtriser l’augmentation du coût de traitement des déchets et donc de votre taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

      Pour soutenir l’emploi local
      Le verre collecté sur le territoire est envoyé à la verrerie de Vergèze à 30km pour être transformé en nouvelles bouteilles ;
      La verrerie de Vergèze emploie 150 salariés dont certains résident sur le territoire de la Communauté de communes.

      Pour soutenir la recherche contre le cancer
      Terre de Camargue soutient les actions de la Ligue contre le Cancer en reversant une partie des recettes liées au recyclage.

Les emballages

Le tri des emballages

En savoir plus sur les colonnes de tri

Fin 2017, l’ensemble du parc de colonnes de tri a été renouvelé avec du matériel haut de gamme, performant et plus esthétique. L’objectif d’ici 2019 est de doubler le nombre de colonnes sur le territoire intercommunal pour offrir aux habitants un vrai service de proximité à moins de 300 mètres de chez eux.

Anatomie de la nouvelle colonne : elle a tout pour plaire !

Et la collecte ? On optimise !

Un nouveau contrat de collecte a été conclu en 2017 pour vider les colonnes de tri une fois pleines et acheminer chaque type de déchets triés vers sa filière de traitement adéquate.

Collecte des colonnes à 70% de remplissage
Les colonnes ne sont collectées par les camions bennes que lorsqu’elles seront remplies à 70% minimum de leur capacité. On réduit donc le nombre de ramassages : moins de transport, moins d’émissions de gaz à effet de serre, moins de nuisances sonores… L’économie générée est de 40 000 € par an par rapport au précédent contrat.

Électronique embarquée
Les camions de collecte sont équipés d’un suivi GPS et d’une pesée embarquée sur crochet.

Sondes de télé-relève
Une sonde de télé-relève est installée sur les colonnes excentrées, en zone rurale, ou celles très exposées aux risques de débordement. Elle permet d’évaluer précisément et en temps réel le taux de remplissage afin de déclencher un ramassage si besoin. Elle est reliée à un logiciel chargé de faire des projections pour optimiser la collecte.

Où vont les déchets collectés via les colonnes de tri ?

  • Les emballages sont envoyés au centre de tri Valréna à Nîmes, un équipement à la pointe de la technologie. Les emballages sont triés selon leur taille, leur volume et leur matière. Des balles de matériaux homogènes (carton, plastique, acier, aluminium…) sont constituées et envoyées chacune vers leur filière de recyclage.

De nouveaux objets sont fabriqués avec ces matériaux recyclés :

  • avec l’aluminium on fabrique des cades de vélos
  • avec le plastique on confectionne de la laine polaire
  • le carton redevient carton d’emballage

Des visites du centre de tri (équipé d’un parcours interactif et ludique) sont organisées sur demande auprès du Service Environnement : 0 800 004 227

  • Le verre est dirigé au centre de traitement OI Manufacturing à Vergèze pour être broyés et produire du calcin qui sert à fabriquer de nouveaux pots, bocaux et bouteilles en verre : le verre se recycle ainsi à l’infini !
  • Le papier est acheminé sur le centre de regroupement COVED à Nîmes. Après un tri, il est conditionné en cubes compactés (balles) avant d’être transporté vers les industries papetières.