Aux fourneaux pour le menu des Chefs !

Ca frémit, ça rissole, ça bout, ça chauffe derrière les fourneaux ! Les équipes de la Cuisine centrale Terre de Camargue et du restaurant Le Moulin de Saint-Laurent d’Aigouze sont à pied d’oeuvre depuis 6 heures ce matin pour préparer un repas de Chefs. 

Il sera servi demain dans tous les restaurants scolaires et auprès des bénéficiaires du repas à domicile. Pas évident de préparer un menu d’exception pour près de 1300 personnes ! Pour Guillaume Hel-Guillou, le jeune Chef de 26 ans du restaurant Le Moulin de Saint-Laurent d’Aigouze, c’est une première. C’est lui qui a proposé le menu aux saveurs asiatiques. « Je me suis inspiré de mes voyages en Asie, notamment au Sri-Lanka, explique-t-il, mais le dessert est plus occidental« . Des goûts et des saveurs exotiques qui devraient titiller la curiosité de nos chères têtes blondes demain.

Derrière les énormes marmites et les sauteuses démesurées, Michel Larmet, le Chef de la Cuisine centrale donne la cadence. Chaque équipe est à son poste : il y a ceux qui roulent les 1300 rouleaux de printemps (!), ceux qui font bouillir les nouilles chinoises, ceux qui montent les verrines aux spéculos, fruits rouges et cheescake, ceux qui font ceux rissoler les légumes et la viande ou encore ceux qui mettent les plats cuisinés en barquette sous vide…

165 kg de boeuf, 160 kg de nouilles cuites, 26 kg de chair de crabe, 1530 feuilles de riz, 30 kg de fruits rouges, 14 kg de spéculos… les quantités aussi sont impressionnantes.

Si le rythme est dense aujourd’hui à la cuisine centrale – les 1300 repas doivent être prêts dans la journée –  l’ambiance reste toujours conviviale. Car le Repas des chefs est aussi un formidable moment de partage entre cuisiniers professionnels.

L'équipe de la cuisine centrale Terre de Camargue et du restaurant Le Moulin de Saint-Laurent d'Aigouze

L’équipe de la cuisine centrale Terre de Camargue et du restaurant Le Moulin de Saint-Laurent d’Aigouze