Résidence d’auteur BD : le nom de l’artiste dévoilé

En février la Communauté de communes Terre de Camargue et les villes d’Aigues-Mortes, du Grau du Roi et de Saint-Laurent d’Aigouze ont lancé un appel à candidature pour une résidence d’auteur de bande dessinée, avec le projet de création d’une œuvre mettant en avant les richesses du territoire.

Le jury composé d’élus et de techniciens de Terre de Camargue et des 3 communes, s’est réuni vendredi 16 avril, et a choisi l’artiste qui résidera un mois sur le territoire ; il s’agit de Guillaume Mazurage.

Un artiste complet et reconnu

Avant de se consacrer entièrement à sa passion pour l’art graphique, Guillaume Mazurage, doctorat en pharmacie et diplôme d’école de commerce en poche, travaille d’abord pour l’industrie pharmaceutique puis comme consultant en stratégie financière aux Etats Unis.

De retour en France en 2016, il revient définitivement et pleinement à la création artistique. Il travaille régulièrement dans la publicité, collabore à la création de romans illustrés et dessine aussi pour Disney et le Picsou Magazine. À la suite de sa rencontre avec le capitaine Paul Watson de la Fondation de défense des Océans « Sea Shepherd », il publie aux éditions Hachette-Robinson en 2020, le premier tome de leurs aventures, Milagro. Les parrains de cette BD ne sont autres que les stars de la bande dessinée Jean-Claude Mézières et Pierre Christin, lesauteurs de la saga Valerian & Laureline. Cet album qui s’inspire de faits réels est une véritable immersion à bord des navires de la fondation partis en mer de Cortez. Guillaume Mazurage travaille actuellement sur son prochain ouvrage qui paraîtra en avril 2022, et qui sera une nouvelle fois dédié à la mer et aux navigateurs.

Une candidature coup de coeur

Guillaume Mazurage connaît déjà le territoire car ses talents de dessinateur l’ont conduit à travailler pour les décors de la série « Ici tout commence » tournée à Saint-Laurent d’Aigouze.  « En parcourant vos villages et vos paysages, je suis tombé amoureux de la beauté des lieux, de ces couleurs, de cette histoire et des habitants, et je ne vais pas le nier, j’ai tout de suite été charmé par l’idée de pouvoir travailler sur un projet mettant cette richesse en avant. » Une déclaration qui a conquis le jury. Du 31 mai au 26 juin, Guillaume Mazurage partagera donc son temps entre la création d’une œuvre originale, pleinement inspirée du territoire, et des ateliers et des rencontres avec les habitants. Les planches BD réalisées seront ensuite exposées.